Systèmes d’information hospitaliers : une progression confirmée, selon l’atlas 2018 (CP)

La direction générale de l’offre de soins (DGOS) publie depuis 5 ans l’atlas des systèmes d’information hospitaliers (SIH). Elaboré en collaboration avec l’agence technique de l’informatisation sur l’hospitalisation (ATIH), il met à disposition de l’ensemble des acteurs de la santé les données principales et les tendances de l’évolution des SIH sur le territoire.
Les résultats 2018 démontrent que la dynamique de développement des SIH se poursuit. On constate une amélioration du recueil d’information dans l’observatoire des systèmes d’information de santé (oSIS), qui conforte sa fiabilité.

A retenir de l’édition 2018

L’informatisation du dossier patient reste bien engagée avec des taux de projets en cours et/ou finalisés en progression, pour atteindre 96% des établissements répondants. Toutefois, selon les domaines fonctionnels, les avancées restent fortement disparates.

Le nombre d’établissements ayant atteint l’ensemble des prérequis du programme Hôpital numérique est passé de 1 560 à 1904. Le niveau moyen d’atteinte des prérequis a également bien progressé, passant de 92% à 95%. Concernant les domaines prioritaires, la progression continue même si les niveaux d’atteinte restent là aussi fortement hétérogènes.

La maturité des établissements dans le domaine de la sécurité de leurs SIH progresse encore : l’échantillon représentatif de répondants est en forte progression, passant de 1 500 à 2 000 établissements.

La convergence des SI des groupements hospitaliers de territoire (GHT) s’accélère, comme l’indique la progression de l’échantillon représentatif avec 93% de groupements répondants. Les résultats montrent que les travaux sont d’ores et déjà engagés : état des lieux achevé pour la majorité des GHT, travaux autour de la mise en place d'une direction commune des SI engagés par près de 75% des répondants… A noter que les travaux autour du schéma directeur des SI de GHT ont été menés par près de la moitié des répondants.

Les établissements consacrent en moyenne aux SIH, en termes de ressources dédiées, 1,7% de leurs charges d’exploitation. Cette proportion est stable par rapport aux années précédentes.

Le secteur industriel présente toujours une forte diversité : 317 sociétés sont inscrites au répertoire des éditeurs de logiciels et des intégrateurs du monde de la santé (RELIMS) et ont déclaré 864 logiciels disponibles sur le marché français. Le nombre de sociétés a progressé de 5% par rapport à 2017, tout comme le nombre de logiciels disponibles.

Plus d’information
L’édition 2018 de l’atlas des SIH

Partager ce document sur les réseaux